Animaux

L’arrivée d’une petite guerrière

Et voilà, ce n’était pas prévu mais la famille s’est agrandie…

Dans toutes les fermes, il y a des chats et celle de nos voisins d’en face ne fait pas exception…

Vendredi soir, ma voisine immédiate est venue sonner à notre porte, toute paniquée. Un chat de la ferme a mis bas sur sa terrasse et a abandonné le chaton.

Nous allons voir et trouvons en effet un chaton seul. J’aperçois la maman un peu plus loin, elle joue et ne se soucie guerre de son bébé. Le pauvre petit est sur le béton, il est glacé.

Il faut prendre rapidement une décision, soit on essaie de le sauver soit on laisse la nature faire son travail en sachant que le petit est condamné… j’ai déjà assisté à des naissances et il est clair que cette femelle n’a pas d’instinct maternel et ne souhaite pas prendre soin de son petit. La décision est rapidement prise, nous ferons tout pour sauver ce bébé.

Nous le prenons et le réchauffons dans nos mains. Il devient rapidement vigoureux et réclame rapidement à manger. Avec une seringue nous lui donnons un peu de lait cru. Un petit pipi et le voilà parti au pays des rêves.

Il s’est accroché, il a bu toutes les deux heures mais il a passé la nuit. Je profite que la clinique vétérinaire soit ouverte le samedi matin, je vais chercher du lait pour chaton. J’aurai dû demander du colostrum mais j’avoue ne pas y avoir pensé. Le chaton n’a donc pas de système immunitaire.

Mais depuis le petit Loulou s’accroche et se bat.

Le vétérinaire l’a vu hier et m’a confirmé que c’était une petite femelle (en théorie car c’est compliqué à voir à cet âge) et que ce chaton est en pleine forme, il est exactement comme s’il était avec sa maman chat. Elle boit toutes les deux heures environ, le jour et la nuit, mais je l’encourage et veux qu’elle puisse survivre.

Ce chat est un véritable guerrier, nous l’avons appelée comme la déesse de la Guerre, Athéna.

Elle nous accompagne partout, installée sur sa bouillotte, dans un sac à l’abri des courants d’air. A la maison, elle est installée dans un panier que je lui ai confectionné. Il y a un emplacement pour y mettre sa bouillotte. Le panier est mis dans une caisse.

Elle sera considérée comme sauvée lorsqu’elle pourra manger de la nourriture solide.

Je ne perds pas espoir et ferai tout ce que je peux pour que ce petit chaton puisse vivre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s